Ateliers Faber et Mazlish

« La façon dont nous parlons à nos enfants

devient leur petite voix intérieure ».

Peggy O’Mara

Parler pour que les enfants écoutent :

Cet atelier est adapté aux adultes qui ont ou qui s’occupent d’enfants. (De tout-petits, jusqu’à l’âge adulte).

Frères et sœurs sans rivalité :

Cet atelier est adapté aux adultes qui ont ou qui s’occupent de plusieurs enfants à la fois. (De tout-petits, jusqu’à l’âge adulte).

Parler pour que les enfants apprennent :

Cet atelier est adapté pour les enseignants et pour les parents.

Pour vous!

Parents et professionnels de l’enfance.

Pour une autorité et une communication « gagnant / gagnant ».

Améliorer les relations et la communication entre adultes et les tout-petits, les enfants et les ados.
Ces ateliers sont recommandés comme approfondissement à la communication bienveillante envers les enfants par:
Isabelle Filliozat (psychothérapeute) et par la Dresse Catherine Gueguen (pédiatre). Toutes deux, de renommée internationale.

Ces ateliers contiennent des exemples concrets, des jeux de rôles, des bandes dessinées et des exercices variés qui offrent aux participants l’occasion de pratiquer de nouvelles habiletés de communication. Ils sont adaptés pour les parents, les éducateurs et les enseignants.

Participer à un atelier c’est l’occasion:
D’échanger avec d’autres adultes;
De réaliser que les autres parents, éducateurs, profs, etc. se posent les mêmes questions que vous;
De s’exercer et d’améliorer notre communication;
De réfléchir en groupe;
De prendre conscience de ses ressources;
D’avoir accès à des informations fiables;
De prendre du recul par rapport à ce qui se passe;
De développer sa propre boîte à outils pour la vie de famille et l’éducation;
D’avancer avec plus de confiance pour faire face aux nombreux défis de la vie avec les enfants.

Vous voulez participer à un atelier? Agenda des ateliers
Partage dans l’émission « Format A3″ sur la radio régionale de RTN: A écouter 

Roseline Roy en conférence: ici

Parler pour que les tout-petits/ enfants/ ados écoutent.

Cet atelier est adapté aux adultes qui s’occupent d’enfants. (De tout-petits, jusqu’à l’âge adulte).

1. Comment aider les enfants aux prises avec des émotions (pleurs, crises, colères).
Comment aider les enfants lors de situations où ils ressentent de la frustration, de la peine, ou une détresse intense ? Comment permettre à l’enfant de s’ouvrir et de parler dans ces moments difficiles?
2. Comment susciter l’envie de coopérer chez l’enfant .
C’est souvent frustrant pour les parents d’échouer dans leurs tentatives de faire participer les enfants dans les tâches ou les activités quotidiennes ! Comment encourager les enfants à coopérer quand on leur demande de faire quelque chose?
3. Trouver des alternatives à la punition.
Habiletés plus avancées en vue d’obtenir la coopération des enfants. La plupart des parents se rendent bien compte que l’obéissance obtenue à force de punition n’est pas efficace ; souvent, l’enfant recommence ou devient de plus en plus agressif. Comment remplacer les punitions par des habiletés qui permettent aux enfants de se prendre en main et de mieux se comporter ?
4. Développer l’autonomie et le potentiel de son enfant.
Sans le savoir, ou sans le vouloir, nous posons quotidiennement des gestes qui empêchent nos enfants de devenir de plus en plus autonomes. Comment pouvons-nous les aider à développer leur potentiel tout en favorisant leur autonomie ?
5. Augmenter l’estime de soi et la confiance en soi avec le compliment descriptif.
Il existe un lien très étroit entre les compliments que nous donnons à nos enfants et le développement de leur estime d’eux-mêmes. Comment complimenter de façon à se sentir de plus en plus compétent, sûr de lui-même?
6. Comment aider l’enfant à se libérer des rôles, des étiquettes qui l’empêche de s’épanouir.
L’enfant qui est constamment têtu, mauvais perdant, paresseux, peut en arriver à se percevoir autrement si on l’aide à changer cette image qu’il s’est faite de lui-même. Comment l’aider à changer ces comportements qui entrainent toutes sortes de difficultés, non seulement pour lui-même, mais aussi pour les personnes de son entourage ?

Frères et sœurs sans rivalité.

Cet atelier est adapté aux adultes qui s’occupent d’enfants. ( De tout-petits, jusqu’à l’âge adulte).

1. Comment aider vos enfants aux prises avec des émotions difficiles les uns à l’égard des autres?

Je vous propose des outils pour aider les enfants à exprimer leurs sentiments les uns envers les autres sans faire de tort.

2. Chaque enfant est une personne bien distincte.
Je vous propose des outils pour considérer les enfants de façon unique. Etre juste sans donner « également ». Promouvoir la coopération plutôt que la compétition.

3. Les rôles qui se jouent entre frères et soeurs.
Un aperçu de l’impact important des rôles qui se jouent dans les relations familiales.
Aider les « bourreaux » et les « victimes ».
Des habiletés qui peuvent aider chaque enfant à se développer et à devenir eux-mêmes.

4. Quand les enfants se disputes.
Exploration sur notre manière « populaire » de communiquer et de leurs effets.
Je vous propose des outils pour intervenir et réduire l’agressivité, la colère contre les autres enfants tout en incitant à trouver eux mêmes leurs propre solutions.

5. Développer la réflexion et l’autonomie avec la résolution de problème.
Réduire la colère et motiver les frères et soeurs ( enfants) en conflits à trouver des solutions à leurs problème

Parler pour que les enfants apprennent.

Le texte est en cours d’élaboration :

Cet atelier est adapté aux enseignants et aux parents. 

  1. Que faire des sentiments qui interfèrent avec l’apprentissage.
  2. Sept habiletés qui invitent les enfants à coopérer.
  3. Les pièges de la punition : alternatives qui mènent à l’autodiscipline.
  4. Résoudre les problèmes ensemble : six étapes pour susciter la créativité et l’engagement des enfants.
  5. Le pouvoir du compliment descriptif, des mots qui motivent.
  6. Le partenariat parents – enseignants.

Les participants apprennent comment s’y prendre avec les frustrations, les déceptions, les colères, comment mettre un cadre sécurisant tout en maintenant un climat d’ouverture, comment favoriser l’image positive de l’enfant, comment résoudre les conflits dans une atmosphère de calme.

L’adulte exprime ses attentes et pose le cadre. La punition est remplacée par des outils qui mettent en valeur les capacités de l’enfant à résoudre des problèmes. Cet accompagnement constitue ensuite un travail d’équipe, l’enfant devient acteur de sa propre réussite.

L’un des objectifs majeurs est d’aider les enfants à atteindre leur plein potentiel. Ces “habiletés” aident ainsi les adultes à considérer les enfants comme des êtres à part entière, ayant des idées et des sentiments qui leurs sont propres.